Comment conserver l’huile d’olive ?

Avant toutes choses, il faut savoir que l’huile d’olive ne périme pas, et pourtant elle a une date limite de consommation. A quoi correspond-elle ?

Il s’agit d’une date à laquelle l’huile va commencer à perdre légèrement de sa saveur. En effet, les huiles d’olive extra- vierges sont élaborées avec des olives vertes et pressées dans un laps de temps court. La fabrication est précise pour obtenir le plus de saveurs. C’est donc un produit fragile dont il faut prendre soin. Voilà les questions qu’il faut se poser et quelques conseils de conservation :

  • Combien de temps garder son huile d’olive extra-vierge ?
  • Quel récipient ou contenant pour une meilleure conservation ?
  • Dans quel endroit et à quelle température conserver l’huile ?

Les 3 ennemis de l’huile d’olive

Contrairement au vin, l’huile d’olive extra-vierge première pression à froid ne se bonifie pas avec le temps. Le produit va perdre de son intensité aromatique au fil du temps à cause de l’oxydation.

L’huile d’olive a 3 ennemis : la lumière, la température et l’oxygène. Si l’on ne prend pas garde, la fraîcheur des olives et les arômes seront atténués, l’huile deviendra “piquante”, désagréable avec des notes acides. Il va donc falloir prendre soin de ce précieux liquide pour en préserver les bienfaits et son goût délicat.

L’huile d’olive contient des antioxydants qui retardent l’oxydation de nos cellules. Si elle est mal conservée, l’huile d’olive se dégradera et ne vous apportera plus rien.

Combien de temps garder son huile d’olive extra vierge ?

Il est préférable de consommer son huile dans les 18 mois qui suivent la mise en bouteille. Après cette date, votre huile sera bien évidemment encore comestible et vous ne risquez pas d’intoxication. Mais elle commencera progressivement à perdre de sa saveur. Certains châteaux ou domaines remplacent l’air présent dans le goulot de la bouteille par de l’azote. Ainsi l’oxydation de l’huile est grandement retardée.

Après ouverture de votre bouteille d’huile, il est conseillé de la consommer dans les 6 mois. C’est pourquoi le choix de la bouteille au moment de l’achat est très important.

En fonction de votre consommation, il vaut mieux acheter une bouteille de 500ml tous les 6 mois qu’une d’1l et la laisser entamée. Il existe même des flacons de 250ml pour ceux qui l’utilisent ponctuellement.

Quel récipient ou contenant pour une meilleure conservation ?

Vous remarquerez que dans les grandes surfaces, souvent, l’huile est dans des contenants transparents, de grosses bouteilles en verre ou en plastique transparent. Le but est d’attirer votre attention sur ce beau liquide vert doré et vous inciter à acheter. A contrario, les huiles vendues dans les moulins de Provence sont dans des bidons en fer ou des bouteilles presque noires, voir même en grès. Laquelle des deux méthodes est la plus adéquate à la conservation de l’huile ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le goût et la qualité ont comme ennemi la lumière. Donc vous l’aurez bien compris, stocker des bouteilles grand format transparentes dans des linéaires bien éclairés est tout sauf une bonne idée (et nous ne parlerons pas ici de la provenance et du long voyage des olives, ni du stockage des palettes en plein soleil de ces huiles de la grande distribution).

Le bon récipient sera donc une bouteille opaque en verre noir ou un bidon en fer, et dans un volume que l’on puisse consommer dans les 6 mois après ouverture. Pour ceux qui ont une grande consommation, les meilleures huiles d’olive existent en bag in box de 1l, 3l et même 5l. L’avantage du bag in box est que l’huile reste à l’abri de l’air et de la lumière et que vous pouvez en tirer de petites bouteilles de 250ml en fonction de vos besoins.

Quelques exemples de contenant idéal

Dans quel endroit conserver une huile de qualité ?

Là encore, il faut tenir compte des ennemis de l’huile d’olive, ici la chaleur et la lumière. La meilleure conservation se fera en bidon fer ou contenant opaque. Vous pouvez laisser la bouteille sur votre plan de travail, mais évitez de la positionner à côté de la plaque chauffante ou du four. Sinon, préférez un placard ou un garde-manger frais. Ne pas la mettre au frigo, en-dessous 13°c l’huile se solidifie.

Conclusion

Vous avez toutes les clefs en main pour conserver votre huile dans les meilleures conditions et en apprécier chaque goutte dans vos recettes, que ce soit pour une utilisation à froid, en assaisonnement ou en cuisson. Dernier conseil, préférez des huiles d’origine contrôlée où la provenance est clairement indiquée. Conservez-les comme indiqué dans ce dossier, et vous aurez toujours des produits parfaits.

Sujets annexes