Huile d’olive AOP – AOC

Les appellations ou indications d’origine sont là pour nous aider à savoir d’où viennent les l’huiles d’olive, mais pas seulement. Petit décryptage des étiquettes d’huiles d’olive ! Mais avant, revenons sur ces fameuses appellations.

AOP – Appellation d’Origine Protégée

L’AOP signifie Appellation d’Origine Contrôlée. Une AOP est une appellation européenne qui garantit une production, une transformation et une élaboration dans une zone géographique précise avec des contraintes liées à la tradition. Une garantie supplémentaire de préserver les bienfaits de l’huile d’olive.

Moulins et domaines oléicoles AOP

En France, il y a 7 appellations d’origine contrôlées dont 5 pour la Provence. Les particularités de chaque appellation sont bien précises. Voici les grandes lignes que doivent respecter les moulins et domaines oleicoles pour les appellations de Provence.

AOP huile d’olive de la vallée des Baux-de-Provence

L’AOP de la Vallée des Baux-de-Provence impose 5 variétés d’olives :

  • 4 principales : Salonenque, Grossane, Béruguette, Verdale. Deux variétés principales doivent être obligatoirement présentes.
  • AOP autorise une variété secondaire, la Picholine, mais celle-ci ne devant pas dépasser 10% du verger.

Une huile qui se décline en 2 finitions, le fruité vert et le fruité noir ou fruité mûr ou huile d’olive maturée.

AOP huile d’olive d’Aix-en-Provence

AOP huile d’olive d’Aix-en-Provence est sur une zone géographique large : Bouches-du-Rhône et Var.

  • Variétés principales présentes sur 80 % minimum d’oliviers : AglandauCayanne et Salonenque.
  • Variétés secondaires : BouteillanGrossanePicholineVerdale des Bouches-du-Rhône, auxquelles s’ajoutent les variétés locales telles que petit RibierSabineSaurineSigeoise et Triparde.

Certains moulins de l’AOP font du fruité mûr, mais c’est le fruité vert qui reste l’huile dominante dans cette AOP.

AOP huile d’olive de Nice

Située sur la zone géographique des Alpes-Maritimes, AOP huile d’olive de Nice est une huile mono-variétale. La seule variété admise est la Cailletier. Cependant, des variétés pollinisatrices ou des variétés locales anciennes sont acceptées à hauteur de 5%, notamment ArabanierBlanquetierBlavetNostralRibeyrou.

AOP huile d’olive de Nyons

Située sur une zone géographique entre la Drôme et le Vaucluse, AOP Nyons n’autorise qu’une seule variété d’olives de la variété tanche.

AOP huile d’olive de Haute-Provence

Située sur une zone géographique large allant des Alpes-de-Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse.

Le cahier des charges de l’AOP a retenu des variétés principales et secondaires :

  • Variété principale présente sur 80 % minimum d’oliviers : Aglandau.
  • Variétés secondaires : BouteillanPicholineTanche, auxquelles s’ajoutent les variétés locales anciennes telles que BoubeColombaleEstoublaisseFilaïreGrappierRosée du Mont d’Or.
Oliviers AOP de la vallée des Baux de Provence

AOC – Appellation d’Origine Contrôlée

Une AOC n’est pas une appellation européenne mais nationale contrairement à l’AOP. En Provence, il n’existe plus qu’une AOC.

AOC huile d’olive de Provence

Les variétés d’olives imposées par l’AOC huile d’olive de Provence sont :

  • variétés principales : Aglandau, Bouteillan, Cayon, Salonenque.
  • variétés secondaires : Brun, Cayets, petit Ribier et Belgentiéroise.

Il faut dans l’huile d’olive au moins deux variétés principales au sein de l’oliveraie.

IGP Indication Géographique Protégée

L’IGP est une initiative Européenne qui se rapproche de l’AOP mais moins strict. Contrairement à l’AOC et l’AOP, au moins une étape parmi la production, la transformation ou l’élaboration du produit doit avoir lieu dans l’aire géographique délimitée. Il n’y a pas d’IGP dans les huiles de Provence mais par exemple le ‘Thym de Provence” est protégé par ce label.

Voir également nos conseils d’utilisation de l’huile d’olive.

Pour connaître d’avantage d’informations sur chacun de ces AOP, voici une fiche détaillée pour chaque appellation.