Pastis

Véritable institution en Provence, le Pastis reste la star indétrônable des apéritifs de Provence. Voici quelques pastis distillés à l’ancienne dans des chaudrons en cuivre.

Le véritable Pastis d'Avignon !

Retrouvez le goût de la garrigue, des herbes sèches, des épices, au travers de Pastis artisanaux au goût inimitable. Le Pastis d'Avignon a su se faire un nom auprès des amateurs de Pastis haut de gamme. Avec une distillation lente à l'ancienne, les arômes sont développés et apportent une vraie note de fraîcheur.

Le Pastis Bleu

Le Pastis bleu d'Avignon apporte un côté très estival avec sa couleur bleue Calanques. Un vrai voyage en Provence qui vous apportera la fraîcheur méditerranéenne et les odeurs de la Provence. Un voyage sensoriel qui plaira aux nombreux amateurs de Pastis bleu !

Comment boire le Pastis ?

“Avec la bouche pardis !” … Le Pastis bleu se dilue dans 4 à 5 volumes d'eau pour prendre sa couleur lagon. Le glaçon s'ajoute toujours à la fin pour une raison simple : le Pastis “paillette” s'il y a un choc thermique. Donc pour ne pas le contrarier, on lui ajoute le glaçon à la fin.

Peut-on noyer le Pastis ?

“Tu me l'as noyé !” ou “tu m'as fait un flan !” … les deux expressions qui reviennent le plus souvent aux terrasses des bars de Provence. La dilution du Pastis est un art, trop d'eau et il est noyé, pas assez et c'est un flan.

Cela dit, le Pastis d'Avignon est tellement goûteux que l'on peut se permettre de le noyer (un peu) pour se rafraîchir. Par contre, en apéro, il va falloir être juste pour ne pas subir les quolibets des autochtones des Alpilles !